DEVENIR EXPOSANT

LES CANDIDATURES SE FONT EN LIGNE ET SONT OUVERTES JUSQU’AU 30 SEPTEMBRE 2017
Merci d’envoyer un mail à admission@drawingnowparis.com pour accéder à la plateforme.

La foire est exclusivement réservée aux galeries pouvant justifier d’au moins 3 expositions par an, les artistes indépendants ne sont pas acceptés.

Vous pouvez télécharger ci-dessous les informations pour devenir exposant.

DRAWING NOW Art Fair 2018 se tiendra du jeudi 22 mars au dimanche 25 mars 2018 au Carreau du Temple à Paris et réunira plus de 70 galeries internationales qui seront sélectionnées par un comité de sélection indépendant, composé de personnalités du monde de l’art.

DRAWING NOW Art Fair est la première foire d’art contemporain en Europe exclusivement consacrée au dessin et réunit 3 secteurs d’exposition au Carreau du Temple.

LES SECTEURS DE LA FOIRE

SECTEUR GENERAL

Ce secteur accueille les galeries établies qui présentent un artiste en focus. Les oeuvres de l’artiste en focus doivent représenter au moins 30% du stand.

INSIGHT

Ce secteur permet de découvrir de nouveaux artistes présentés en solo ou en duo.

PROCESS

Ce secteur propose une expérimentation du dessin contemporain.

TEMOIGNAGE

« La qualité dans tous ses sens ! Grâce au Prix Drawing Now 2017, il est permis au dessin de s’affranchir de toute contrainte, lui offrant ainsi une visibilité dans tous ses états matériels ! »

Galerie C

« Un Salon toujours très attendu, un public attentif, l’occasion de rencontrer de nouveaux collectionneurs. »

Galerie Papillon

« Un Salon toujours aussi nécessaire, toujours plus essentiel. »

christian berst art brut

« DRAWING NOW PARIS maintient un niveau de qualité. Il doit continuer à s’internationaliser au sein de l’Europe et avec d’autres continents. L’équipe organisatrice déploie de très gros efforts dans ce sens et elle est attentive aux besoins des galeristes et très aimable en toutes circonstances. »

Suzanne Tarasiève, Galerie Suzanne Tarasiève

« Une édition accueillant de nouveaux visiteurs et des étrangers, tout particulièrement des hollandais, allemands, quelques américains et de nouveaux collectionneurs. Un public particulièrement bienveillant, calme, curieux et heureux de découvrir la diversité du Salon. »

Isabelle Gounod, Galerie isabelle Gounod

« Un Salon aussi convivial que de grande qualité artistique. Incontournable. »

Galerie Sator

LA PRESSE

« Drawing Now a une maturité qui
 en fait une manifestation incontournable. »

Figaro madame 17/03/2017

«Drawing Now a, au fil des années, affirmé et consolidé sa position. En explorant les thématiques autour du dessin, en convoquant des tables rondes internationales d’experts de la discipline, le rendez-vous parisien porte sa voix bien au-dela de l’héxagone. »

L’officiel Art, Yamina Benaï, 01/03/2017

« une foire qui revisite toute la vivacité du dessin, l’attrait du trait et les inventions graphiques à découvrir »

Télérama, 22/03/2017

« Aujourd’hui, il y a un développement fort autour du dessin qui se traduit par une présence permanente dans les galeries ». Une prouesse opérée en partie grâce au succès de Drawing Now qui a su attirer plus de 20 000 visiteurs lors de sa dernière édition et inscrire le dessin comme une oeuvre à part entière. »

L’Oeil, Aurélie Romanacce, 01/03/2017

« L’unique Salon du Dessin Contemporain se tient depuis dix ans au coeur de la capitale. Et nulle part ailleurs dans le monde. »

Drawing Now, Dix ans de dessinParis, Anne Kerner, mars 2016

« Le premier Salon du dessin contemporain initié en 2007 fut confidentiel. Ce n’est plus le cas pour sa 10e édition non seulement en fête, mais ouverte sur toute une série de perspectives et d’attraits pour ceux que ce cadeau le plus intime des artistes titille à juste titre …/…  La qualité et la force de « Drawing Now », un salon que saluent tous les amateurs, c’est son éclectisme dans la forme comme dans le fond. »

Le dessin a retrouvé son lustre auprès des amateursLe Jeudi, hebdomadaire luxembourgeois, Roger Pierre Turine, 31/03/2016

« Pour sa dixième édition, Drawing Now assoit une position déjà bien affirmée, en regardant les valeurs sûres tout en valorisant les artistes émergents …/… Le modèle fonctionne, car sur les soixante-quatorze marchands, la proportion d’internationaux progresse, atteignant cette année 41%. Il faut dire que les salons étrangers consacrés au dessin s’attachent davantage au support papier qu’au médium dans ses multiples possibilités de création comme c’est le cas à Drawing Now. »

SalonsConnaissance des arts, Marie Maertens, avril 2016

« Drawing Now, consacré au dessin contemporain, confirme son statut de salon le plus sympathique de l’année »

Plein la vueBeaux Arts Magazine, Emmanuelle Lequeux, avril 2016

« Il y a dix ans, c’était tout juste un frémissement. Aujourd’hui, c’est indéniable, le dessin a gagné son pari : être considéré comme une pratique à part entière, aussi noble que surprenante. »

Plein la vueBeaux Arts Magazine, Emmanuelle Lequeux, avril 2016

« Qu’il soit composante d’une installation sophistiquée, encadré, punaisé ou peint à même le mur, qu’il déborde dans le champ de la vidéo et de l’animation, le dessin est partout. Autrefois considéré comme esquisse préparatoire ou document secondaire, ce médium est devenu un art à part entière, très prisé. Les chiffres en témoignent : d’après la base de données Artprice, entre 2005 et 2014, le volume des ventes aux enchères de dessins a plus que doublé. »  

Dessin contemporain : l’attrait du traitLe Monde argent & placement, Roxana Azimi, 01/03/2016