DRAWING NOW PARIS est la première foire européenne exclusivement consacrée au dessin contemporain à rassembler plus de 70 galeries internationales sélectionnées par un comité de sélection indépendant.

En 2017 :

  • plus de 2 000 dessins et près de 400 artistes
  • 40% d’exposants étrangers
  • 80% des oeuvres produites spécifiquement pour DRAWING NOW PARIS

DRAWING NOW PARIS I LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN : 11e édition du 23 au 26 mars 2017 au Carreau du Temple.

Pendant cinq jours, collectionneurs, conservateurs, professionnels et amateurs d’art sont invités à rencontrer des artistes et des galeristes passionnés qui leur feront découvrir la diversité du dessin contemporain aujourd’hui à travers les oeuvres d’artistes émergents ou reconnus.

EMERGENCE : – espace situé au niveau bas du Carreau du Temple – accueille les galeries qui présentent un artiste émergent en Focus.

Depuis 2011, DRAWING NOW PARIS I LE SALON DU DESSIN CONTEMPORAIN affirme son engagement pour la jeune création avec les secteurs EMERGENCE et FRESH.
Dédiés à la promotion de jeunes artistes DRAWING NOW I EMERGENCE et DRAWING NOW I FRESH représentent la scène artistique émergente.
Lieux de découverte, ces espaces bénéficient d’un tarif préférentiel, d’une promotion et d’un lieu spécifique – niveau bas du Carreau du Temple – , avec une scénographie propre.
Le prix DRAWING NOW s’inscrit dans cette volonté en soutenant un artiste de moins de 45 ans présenté en focus sur un des stands du Salon et dont le travail est particulièrement représentatif du dessin tel que nous le définissons. Ce prix permet aussi de mettre en lumière le travail des galeries qui s’engagent pour défendre le travail de leurs artistes.

Le dessin n’est l’apanage d’aucune forme de création particulière. Il est un moyen d’expression commun à tous les créateurs, toutes disciplines confondues. C’est ce qui fait sa spécificité.

Le dessin n’est l’apanage d’aucune sorte de technique particulière. Il est le vecteur d’une pensée qui s’informe dans la matérialité la plus juste pour se dire. C’est ce qui fait sa nature.

Le dessin n’est l’apanage d’aucune espèce de culture particulière. Il est un langage universel que partagent tous les peuples, par delà leur histoire. C’est ce qui fait son identité.

Un ouvrage n’est dessin qu’en raison de son caractère graphique. Au point même où, quels que soient le support, le procédé ou le format employés, tant qu’il conserve ce caractère, il doit être considéré comme tel. Un dessin est un tout constitué et absolu, qui ne doit rien qu’à lui-même, à son espace propre. Le dessin signe l’artiste. Il le scelle.

Philippe Piguet, directeur artistique

Découvrez le Comité de sélection 2017

Réuni par Philippe Piguet, directeur artistique du salon, le comité de sélection indépendant est composé d’un collège d’experts du monde de l’art. En savoir plus…

21 000 visiteurs : de nouvelles opportunités de contacts et de nouveaux collectionneurs

  • Soutenez le travail de nouveaux artistes.
  • Montrez les dessins contemporains d’artistes de renom.
  • Maintenez le contact entre vos collectionneurs et vos artistes dans un cadre propice aux rencontres et aux échanges.
  • Enrichissez votre réseau de nouveaux collectionneurs, français et internationaux, avertis et acheteurs.
  • Rencontrez les conservateurs des plus grandes institutions européennes et mondiales et ceux des cabinets d’art graphiques.
  • Présentez le travail de vos artistes à plus de 500 journalistes.
  • Proposez votre vision de ce qu’est le dessin contemporain aujourd’hui.

Témoignages

« Le salon s’est excellemment bien passé pour nous. Le travail de Gilles Aillaud a été très remarqué par un large public d’amateurs et de collectionneurs. La qualité de la nouvelle scénographie du salon et des exposants a comblé tous les visiteurs. La morosité ambiante n’a pas affecté le marché des œuvres de qualité présentées à un prix juste. »

Herve Loevenbruck, Loevenbruck

« La galerie est encore une fois très satisfaite de sa participation à la 10e édition de DRAWING NOW. C’est pour la galerie un événement important pour fidéliser sa clientèle française et européenne sur un marché aux prix abordables et qui permet également la rencontre de nouveaux collectionneurs. On peut ressentir une vraie connivence avec les collectionneurs, un réel échange, une vraie attention émotionnelle et intellectuelle. Le salon permet à la galerie de montrer chaque année le travail de dessin récent de nos artistes. »

Emilie Ovaere-Corthay, Galerie Jean Fournier

« On nous a beaucoup dit que le Salon était attendu avec impatience et qu’il répondait aux attentes des collectionneurs en matière de qualité et de diversité. Nous sommes très satisfaites de notre participation.»

Claudine Papillon, Galerie Papillon

« Le salon s’est bien passé pour notre part et nous avons reçu un très bon accueil de la part de nouveaux collectionneurs ainsi que de nos collectionneurs fidèles. Une trentaine de dessins a été vendue. Nous avons aussi été très agréablement surprises de constater que le dessin contemporain était désormais complètement accepté et appréhendé sous toutes ses formes ( au laser, au cutter, en volume…)»

Jeanne Lépine, Galerie de Roussan

« La qualité du Salon était extraordinaire. Le choix des galeries, le contenu… les oeuvres… tout. J’étais très heureuse de découvrir de nouveaux artistes qui ne faisaient pas partie de ma collection. C’est toujours le cas pour moi à DRAWING NOW. »

Sandra Hegedüs, collectionneuse

« This was the best version of the fair so far.  The quality of the galleries and the work they displayed was very strong.  It seemed that works on paper collectors and curators were out in force and were buying, talking about and learning more about drawing in the excellent talks organized by the fair »

Brett Littman, directeur exécutif Drawing Center, New York

La presse en parle

«  Bien installé dans le calendrier du marché de l’art, Drawing Now est l’un des événements phares du printemps, au sein d’une « semaine du dessin » en plein développement …/… La foire a aussi contribué à faire de Paris une véritable place de marché pour le dessin contemporain au cours de la dernière semaine de mars. »

«  Drawing Now a su anticiper et favoriser l’attrait pour le dessin contemporain, passé du statut d’oeuvre préparatoire ou secondaire – peu montrée dans les grandes foires car peu à même de rentabiliser un stand – à celui d’oeuvre à part entière, captant l’intérêt des collectionneurs. »

Le Salon du dessin contemporain se « mastérise »Le Journal des arts, Eléonore Thery, 18/03/2016

« Dix éditions plus tard, la force de frappe du Salon témoigne d’un intérêt soutenu des collectionneurs. « Les plus jeunes, constate la présidente, se lancent en achetant du dessin alors que les plus avertis s’offrent de grandes signatures, mais en dessin. »

Le dessin, c’est une oeuvre de proximité et de sensibilité24 heures, quotidien Suisse, Florence Milloud Henriques, 30/03/2016

« La foire et son équipe sont à l’écoute des galeristes autant que des visiteurs. Surtout, les ventes résistent dans un marché qui commence à s’effriter. »

Drawing Now : les raisons d’un succèsLe Journal des arts, Eléonore Thery, 15/04/2016

« Drawing Now est donc devenu tout naturellement le meilleur endroit pour faire connaissance avec des oeuvres inconnues parce que débutantes ou qui n’ont été repérées que par quelques amateurs. Mais aussi avec des oeuvres méconnues d’artistes connus pour d’autres travaux. »

Dessine-moi des SalonsLe Monde, Emmanuelle Lequeux, 03/04/2016

« L’unique Salon du Dessin Contemporain se tient depuis dix ans au coeur de la capitale. Et nulle part ailleurs dans le monde. »

Drawing Now, Dix ans de dessinParis, Anne Kerner, mars 2016

« Le premier Salon du dessin contemporain initié en 2007 fut confidentiel. Ce n’est plus le cas pour sa 10e édition non seulement en fête, mais ouverte sur toute une série de perspectives et d’attraits pour ceux que ce cadeau le plus intime des artistes titille à juste titre …/…  La qualité et la force de « Drawing Now », un salon que saluent tous les amateurs, c’est son éclectisme dans la forme comme dans le fond. »

Le dessin a retrouvé son lustre auprès des amateursLe Jeudi, hebdomadaire luxembourgeois, Roger Pierre Turine, 31/03/2016

« Pour sa dixième édition, Drawing Now assoit une position déjà bien affirmée, en regardant les valeurs sûres tout en valorisant les artistes émergents …/… Le modèle fonctionne, car sur les soixante-quatorze marchands, la proportion d’internationaux progresse, atteignant cette année 41%. Il faut dire que les salons étrangers consacrés au dessin s’attachent davantage au support papier qu’au médium dans ses multiples possibilités de création comme c’est le cas à Drawing Now. »

SalonsConnaissance des arts, Marie Maertens, avril 2016

« Drawing Now, consacré au dessin contemporain, confirme son statut de salon le plus sympathique de l’année »

Plein la vueBeaux Arts Magazine, Emmanuelle Lequeux, avril 2016

« Il y a dix ans, c’était tout juste un frémissement. Aujourd’hui, c’est indéniable, le dessin a gagné son pari : être considéré comme une pratique à part entière, aussi noble que surprenante. »

Plein la vueBeaux Arts Magazine, Emmanuelle Lequeux, avril 2016

« Qu’il soit composante d’une installation sophistiquée, encadré, punaisé ou peint à même le mur, qu’il déborde dans le champ de la vidéo et de l’animation, le dessin est partout. Autrefois considéré comme esquisse préparatoire ou document secondaire, ce médium est devenu un art à part entière, très prisé. Les chiffres en témoignent : d’après la base de données Artprice, entre 2005 et 2014, le volume des ventes aux enchères de dessins a plus que doublé. »  

Dessin contemporain : l’attrait du traitLe Monde argent & placement, Roxana Azimi, 01/03/2016
Partenaires Entreprises